Charte de prévention de la violence

La Charte de prévention de la Violence (VPC) est un document officiel destiné à reconnaître l'engagement des citoyens canadiens à la création d'un Canada « Sans Violence ». La Charte énonce notre but, la situation actuelle, la vision et l'engagement signataires. C'est une entreprise partagée selon laquelle, individus, organisations, communautés et gouvernements à tous les niveaux peut s'engager en s'engageant à et de bâtir un Canada plus sécuritaire et plus prospère.

Une Charte de prévention de la Violence sera :

Violence au sens de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) est « l'utilisation intentionnelle de la force physique ou de pouvoir, menacé ou réelle, contre soi-même, une autre personne, ou contre un groupe ou une communauté, qui se traduit par ou a une forte probabilité de blessures, décès, préjudice psychologique, maldéveloppement, ou privation.

Éléments de preuve montrent que la violence a des conséquences sociales et économiques considérables. Un rapport de 2011 a estimé que les charges financières engagées chaque année par les contribuables dépasse 99,6 milliards $. Il existe plusieurs types de violence et qu'ils sont reconnus par l'OMS dans les catégories suivantes : relations interpersonnelles ; Collective et autogéré. Ce dernier comprend le suicide et l'automutilation. L'OMS « Violence prévention par santé publique : le modèle écologique » souligne les multiples facteurs de risque à l'individu, relation, échelle communautaire et sociétal et constitue un cadre d'intervention fondées sur des preuves. Prévention de la Violence Canada cherche à mettre en œuvre les recommandations du Rapport mondial sur la Violence et la santé, plus précisément :

Un Canada libre de la Violence est enracinée dans les communautés et les familles en bonne santé :